Paraît qu'il neige …

March 2, 2018

Paraît qu'il neige, c'est la météo qui le dit, qui le montre, enfin tu m'as compris y'a du flocon qui tombe et de la sirène qui hurle.

Parce que depuis mon bureau j'en entends des voitures de police et des ambulances passer, on dirait que le copilote s'est endormi sur le réglage du volume la bave aux lèvres …

Mais les urgences sont les urgences tu me diras.

 

Du coup je repense à ces images d'un Québécois mort de rire en découvrant à la télé la fine couche de neige sur les routes françaises et le chaos inversement proportionnel à la hauteur de la couche; ils savent quand même pas y faire nos voisins du sud, face à la neige.

 

Enfin, je dis ça mais c'est intellectuellement malhonnête de ma part (juste un poil fieu) de laisser penser qu'en Belgique on fait mieux.

Chaque année ça oublie de prévoir la neige et puis ça finit par prier je ne sais qui pour faire dévier la voiture qui glisse toute seule vers le rond-point en contrebas.

 

Bref, lové bien au chaud près du radiateur, je fous mon nouveau joujou - un 50mm 1,2 une merveille - sur mon boîtier, je prends une photo du musée des sciences naturelles du profil gauche (parce que le droit il est pas fan, chacun ses goûts) et je me dis "let's try something new !" (essayons quelque chose de nouveau, pour les nuls en langues).

 

Je laisse donc aller mes curseurs Lightroom dans des directions inhabituelles, des réglages qui ne me sont point familiers et paf ça fait des chocapics !

En sort une photo tout à fait délicieuse de Bruxelles sous la neige.

Bruxelles prise d'assaut par l'arrogant flocon augurant le chaos, puisqu'ici comme ailleurs les gens n'auront pas pris l'alerte à la neige au sérieux et se retrouvent d'ores et déjà paniqués à l'idée de devoir reprendre la voiture pour rentrer à la maison.

 

Je me gausse, tout collé à mon radiateur que je suis, je prendrais bien mon chat blanc dans les bras pour rigoler tout en le caressant comme le ferait un méchant sorti d'un film des années 70 - si seulement j'avais un chat blanc -.

Quand soudain, se rappelle à ma mémoire une promesse faite à ma douce et tendre un peu plus tôt dans la journée " vu le temps qu'il fait, je démarre dans une heure pour venir te chercher au boulot ".

 

Je me gausse moins d'un seul coup - et ce foutu chat blanc à disparu … -

Je regarde l'heure, nerveusement, espérant que chaque minute dure un peu plus longtemps à chaque fois, me disant que je pourrais bien invoquer une avarie de moteur pour ne pas démarrer - la polo donne des signes de fatigue ces derniers jours - mais l'inexorable se rapproche.

 

16h55, j'avais dit 17h, va falloir que j'y aille …

 

Bref, paraît qu'il neige …

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • page facebook pro
  • compte instagram pro
  • compte linkedin